La Boule Figeacoise > Actu > Actualités 11

Actualités 11

29/03/2020

Dimanche 29 Mars , beau temps la matin, après midi ciel couvert , température agréable pour la saison. Je viens de recevoir un texto qui m’a fait plaisir émanant de Stéphane Muret de Saint Flour. Ceci me fait penser a mes premiers déplacements importants . Au début des années 80 en compagnie de Christian Pramil, Jean Paul Faure et Pierre Giraud nous nous sommes inscrits au concours de St Flour. Arrivés la veille nous nous rendons au siege , sauf erreur , c’était l’hotel des messageries. le patron nous communique le tirage en ces termes,:  » vous rencontrez une bonne équipe de la loire ». A l’époque nous ne connaissions pas . Mais effectivement, le lendemain sur le terrain ,avec un climat détestable , froid pluvieux malgré la date, 14 Juillet, nous nous sommes trouvés face a l’équipe, Pinot, Goudart, Leroy, Faurite. Une montagne pour nous mais le climat nivelant les valeurs,nous avons bien résisté avant de perdre.Quelques années après, le club de Saint flour organise un 64 Doubles avec une pleiade de champions. En compagnie de Dédé Malfon avec qui je jouais pour la 1ere Fois nous nous inscrivons.Accompagnés des figeacois Alain Jean et Marcel Jahnu, Gérald Sepet associé a Max Vinel nous partons la veille a St Flour. A la 1ere partie nous affrontons une équipe du Puy de dome qui nous donne du fil a retordre mais la victoire nous sourit comme a la 2e partie. 11 H je vais au graphique , je me trouve avec Bernard Cheviet. Il tire la lettre D, a mon tour , lettre D également. Nous rencontrons donc Bernard Cheviet associé a Christian Berthet , en 1/8 de finale. A midi nous sommes quasiment a égalité . Arret des parties. A la reprise le niveau monte et la partie devient le centre d’interet du boulodrome, de nombreuses parties s’arretent et il y avait une foule considérable autour du jeu. Finalement la victoire nous sourit. Nous sommes arrivés en finale et les champions de france Cognet Veuillet nous ont battus je dois dire que si mon partenaire est resté a son niveau, j’ai fais une mauvaise finale.

Evidemment ce concours restera gravé dans ma mémoire , cela m’a permis de nouer des liens affectifs avec les sanflorains de l’époque, Yves Delorme, Serge Pradines, Georges Muret, Bernard Cheminat , et bien sur l’arbitre Mr Pichon et son épouse. Je pense aussi a Didier Barrandon et a bien d’autres. Nous sommes revenus souvent a St Flour et notamment pour participer a un concours sous le marche couvert au mois de fevrier . Le matin il faisait – 12 !! A l’intérieur un peu moins mais la journée a été dure.

Au cours de ce journal , j’éviterais de parler de ma personne , ce n’est pas le but, mais le texto de Stéphane m’a rappelé un moment important de mon parcours bouliste , le départ en fait . D’autre part l’amitié des sanflorains m’a permis de connaitre l’état d’esprit de la boule , je les en remercie. Avant de vous quitter, je veux vous raconter une anecdote .Un samedi soir précédant un concours, avec mon copain dédé Malfon, je me dirige vers la guitoune du boulodrome et nous retrouvons les dirigeants, joueurs de St flour notamment. En repartant je dis au »baron » surnom de Bernard Cheminat ou en etes vous du projet de Boulodrome couvert ? Il me répond  » le maire ne veut pas le faire a St Flour Bas pour des raisons d’architectures » Je lui dis faites le a St Flour Haut , et la , Bernard , se met en colère et appelle son collegue Georges Muret,  » Jojo , gérard est fou, il veut faire le boulodrome a St flour Haut. » Je ne savais pas qu’il y avait une discorde entre St Flour Bas et St flour Haut .En fait je n’ai jamais su si cette discorde est dans l’histoire de la ville ou bien si c’est Bernard qui avait un penchant pour St Flour Bas. Promis je vais me renseigner.

Gérard Laubie

Boulodrome Jean Pramil

Plaine de Londieu, Avenue Georges Pompidou - 46100 FIGEAC