La Boule Figeacoise > Actu > Actualités 28

Actualités 28

15/04/2020

Aujourd’hui faute d’avoir réfléchi a un sujet bouliste, je vais évoquer la transhumance des moutons . Tous les ans cette vieille tradition démarre a Espedaillac , les derniers jours de mai pour se terminer au dessus de mendailles en auvergne ver le 20 juin. En compagnie de quelques copains , pendant trois ans, nous avons effectué des étapes situées au dessus d’Aurillac. J’ai trouvé ces randonnées très intéressantes pour plusieurs raisons :

  • L’aspect physique , marcher une dizaine de km c’est bien
  • La découverte du paysage et précisément de l’Auvergne
  • La connaissance de randonneurs , ces sorties sont propices au contact humain.
  • L’ambiance des départs et des arrivées d’étapes avec le rappel des traditions, locales . Par exemple nous avons pu voir une paire de boeufs XXL tirer une charrette bondée de gamins heureux, il y avait aussi des animations avec le folklore auvergnat et les danseurs habillés selon la tradition. Ceci a peut etre eveillé en moi , l’auvergnat de souche que je suis, puisque né a Aurillac.
  • Et puis aussi le pique nique tiré du sac extremement convivial.
  • Une anecdote , il y a environ 5 ou -6 ans je suis parti avec Michel Artaud qui a dix de plus que moi. C’était l’avant derniere étape qui partait de Mendailles pour se terminer près d’un buron au milieu des près. A chaque étape , un transport en commun est affrété pour ramener les marcheurs au point de départ rejoindre leur véhicule. Au départ de cette avant derniere étape , nous sommes informés qu’il n’y aura pas de d’autobus , le profil du parcours ne le permettant pas. Ceci ne nous inquiète pas et nous partons. On papote , on casse la croute , l’étape se déroule dans une bonne ambiance et nous ne faisons pas attention a la longueur du trajet. Arrivé près du buron nous ne participons pas au buffet offert parce qu’il faut redescendre. En fait nous avions fais 9 km et meme chose pour le retour Total 18 .Nous étions attendus a Aurillac chez des amies , et Michel avait une soif terrible , il ne c’est pas fait prier pour l’apéritif !! La soirée s’est terminée au restaurant près de figeac. De cette étape, que je ne regrette pas, j’ai tiré deux leçons :
  • Il ne faut pas partir a l’aventure
  • Michel , a son age et avec son gabarit, a fait un parcours remarquable. Il est vrai qu’il adore le vélo qu’il a pratiqué plus jeune. Aux environs de la quarantaine , il a fait la course, amateur et dans sa catégorie d’age, Paris Brest Brest Paris. Chapeau Michel. Lors d’un repas pris en commun chez moi , nous avons proposé en dessert une patisserie : Le Paris Brest avec le détail du classement , je pense qu’il avait fini 7e.Nous avions retrouvé ces indices sur internet.
  • Chapeau Michel

Boulodrome Jean Pramil

Plaine de Londieu, Avenue Georges Pompidou - 46100 FIGEAC