La Boule Figeacoise > Actu > Actualités 51

Actualités 51

09/05/2020

Samedi 9 Mai Je suis allé au marché ce matin, il n’y a pas foule mais cela permet de se ressourcer un peu et de voir un ou deux copains. Je retrouve des photos anciennes puisées sur le bouliste, elles ne sont pas forcément de bonne qualité. Je ne trie pas et donc il n’y a pas de lien . Une photo des catalans Aspar, Bonifon, Henrique et SanMartino c’était du lourd. Enrique était venu participer aux 24 H de figeac grace au tailleur de la rue d’Aujou, Mr Roques.

Les toulousains Mommeja, Cantan, Flores et Saint Marc recevant le trophée de fenouillet . Saint Marc est une remarquable chanteur.

Une équipe de fenouillet, Zaratin, Coudy, Stival et Bascou reçoit le challenge du complémentaire du président Jacky Benoit.

Je passe aux marseillais, Delhomme, Perrier, Dechirée, Cimamonti qui ont évolué au plus haut niveau tout comme les joueurs de la drome Locatelli, Vialate , Jamet, Planta.

J’ai un regret , je n’ai jamais vu jouer Granaglia , gratifié par beaucoup du titre de meilleur joueur de tous les temps.

Je reviens dans le lot avec un article évoquant la disparition de Noel Xaumier, dirigeant du club d’espère . Et sa photo.

Un autre champion , Bernard Champey , un véritable phénomène , un vrai challenge en compagnie de Rives, Boyer, Mascarel et le montalbanais Carrié.

Une équipe du Tarn, Rouanet, Peyrusse, Corbieres, Mazaresse.

Enfin,,une photo de Pierre Desgouttes, un grand joueur , un grand dirigeant et un homme convivial et simple.Je ne voudrai pas vous quitter pour ce jour sans vous apporter une réponse a la méthode employée par Michel Mege pour guérir le mal aux dents. Cela me semble utile , cela évite les médocs , c’est convivial et c’est a la portée de tous les citoyens. Nous allions , tous les ans,avant Noel au Chateau d’Oléron pour profiter des fruits de la mer , cinq ou six dirigeants de figeac et saluer les boulistes du chateau. Nos retrouvailles se situaient a »l’enfer »un rendez vous pour boire le verre de l’amitié a 18 Heures. Ce soir la , Michel arrive avec un peu de retard et me dit  » gégé je viens parce que c’est vous mais j’ai mal a une dent,  » j’ai un chicot », je trinque et je rentre ». Parfait merçi pour ta visite et patin couffin … Demi heure plus tard, bon je vais rentrer , j’ai ce chicot qui me tracasse » » Enfin remettez ça  » et patati et patata , c’est la mienne , il est reparti deux heures après comme nous!!!

Cette petite anecdote vous explique pourquoi ce local avait été baptisé l’Enfer.Avec modération bien sur !!!

Bonne soirée

Gérard Laubie

Boulodrome Jean Pramil

Plaine de Londieu, Avenue Georges Pompidou - 46100 FIGEAC