La Boule Figeacoise > Actu > Actualités 9

Actualités 9

27/03/2020

Vendredi 27 Mars, toujours le beau temps , j’ai consacré la matinée a faire des courses , a les ranger et a préparer le repas de midi sans oublier d’apporter une friandise a mes oiseaux . En fait ils aiment les poires mes « kakariki ».

Pendant le repas, j,ai pensé a mes débuts a la boule lyonnaise sur la place de la raison grace a Gaston Despoux. Celui ci , a l’époque pratiquait avec son fils Jean Claude, Père et fils Campcros ,e t le coiffeur Nunez. Celui ci était d’un naturel joyeux et dans son accent ibérique, il disait « yo soy el primer pointor del sector » . Il plaisantait et c’est le seul joueur que j’ai vu jouer bien en deça de la ligne pied de jeu, ajustant sa place en fonction du but, ainsi disait il, il jouait toujours presque a la meme distance.

Au club il y avait d’autres joueurs, Jean Pramil, Jean Gordi , Richard Redon, Alexandre Villeneuve, Jean Loucos , Michel Maneval, Georges Issiot,Jean Boulet, Raymond Ringeval, Papy Treilles , les jeunes de ma génération, la fratrie des Delbos , Jean Pierre Murat, Yves Taurines, Pierre Giraud dit  » Pèpe »qui a fait son chemin, Jean Michel Delbos, Christian Boulet etc.. Et il y avait un joueur pour lequel j’avais un regard tout particulier, en fait il habitait non loin de chez moi et puis il était rugbyman. Jean Claude Escudier. Talonneur du Groupe sportif figeacois lors des année de gloire , en premiere ligne avec Mazelier et Morati. Il avait une sortie de main particuliere, il tirait a main ouverte. Redoutable cannonier il a officié avec Marcel Costes , le sénateur, Roger Meyniel,  » Ricou » Bex, « Poumelou » Béteille et plus tard avec Jean Espinassou, Richard Redon. A cette époque , vainqueurs ou pas, on on fétait quelque chose , l’été en particulier et donc le retour a la maison était toujours tardif. Pour justifier cet horaire , Richard Redon ramenait toujours une coupe a son épouse. Ainsi j’ai pu entendre celle ci dire a une des voisines,  » mon mari il est fort aux boules, il gagne tous les dimanches « !!Dans l’immédiat je n’ai pas de photo de l’époque mais je comblerait cette lacune . En fait Jean Claude Escudiér , tout comme ses partenaires est décédé . Nous avons organisé un concours pour honorer sa mémoire et dans la rubrique médias , plusieurs photos des boulistes figeacois en compagnie de son fils Jean Charles , rugbyman et bouliste.

Parmi ces photos , figurent des personnages de la boule Figeacoise, a des titres divers, Gaby Aguera, Eugene Bach et Daniel Bousquet, hélas tous décédés , j’aurai l’occasion d’y revenir.

Boulodrome Jean Pramil

Plaine de Londieu, Avenue Georges Pompidou - 46100 FIGEAC