Hier

13/05/2020

Encore de beaux joueurs et de belles équipes. Les toulousains,Peralta, Mesquida, Aréna, Beilles. J’ai eu le plaisir de rencontrer ces joueurs et plus particulièrement les frères Beilles. Pour battre les deux freres ,il fallait etre dans un grand jour.

Le tran et garonne avec Cubaynes, Cambournac, Maistre , Souiry, c’était aussi une belle série . Le pere de Bernard Cubaynes était un grand tireur d’un calme impressionnant.

Encore le tarn et garonne avec Rollini, Veaute, Wambergue, et Parazols . Ce dernier qui tirait avec la cigarette au bec a joué longtemps avec Robert Peyré de Cahors.

En fin les Hautes Pyrénées avec Fourcade, Frances, Cazaux et Esquera. J’ai moins connu Fourcade et Esquera , en revanche, Christian Frances est un joueur de caractere qui a évolué au très bon niveau. En parlant de caractere ,Cazaux était un sacré personnage , la « pendule  » était solide. J’ai assisté a une partie a Millau opposant Cazaux, Nanou Soler, C. Frances et un autre a François Zarate et la famille Niel , le pere plus Alain et Bernard.C’était « pagnolesque » . A chaque boule bien jouée par ses partenaires Cazaux disait et fort , Brrravoo, Brrravoo etc. La tension monte !!!En fin de partie il y a une boule capitale a tirer en fond de barre et c’est le pere Niel qui va s’élancer. Cette partie se déroule dans le boulodrome sur le jeu qui jouxte le mur et le grillage qui sépare du parc. Un touriste arrive , coté parc,tranquillement, s’arrete observant le tireur qui va partir. Et la , Le pere Niel pose la boule et va invectiver cette personne. Celui lui répond , nous n’attendions pas les propos, et voila Mr Niel qui grimpe au grillage , les deux fils accourent et calment leur pere qui redescends . Et qui va tirer et frappe la boule!!C’étaient des parties de manivelles exceptionnelles . Je me suis toujours demandé ce qu’a pensé ce touriste. Je salue Alain et Bernard ainsi que Christian Frances.

J’ai une anecdote concernant Cazaux , je crois, au concours de pentecote dans une partie tendue, ou il décide d’aller tirer le but pour annuler. Il va , il vient, et au bout d’un certain temps un de ses partenaires lui dit qu’attends tu pour tirer le bouchon?  » J’attends qu’il gonfle  »

Bonne Soirée

Gérard Laubie

Boulodrome Jean Pramil

Plaine de Londieu, Avenue Georges Pompidou - 46100 FIGEAC